Loi et vitres teintées : qu’en est-il ?

Que de polémiques entourent encore aujourd’hui la question de la réglementation en matière des vitres teintées auto ! Comme toutes les vives discussions, elles relèvent bien souvent d’une mauvaise compréhension des textes de loi et/ou d’un manque d’information. Ici, nous vous disons tout sur les vitres teintées et la loi en 2018.

Vitres teintées : la loi en vigueur en 2018

La formule consistant à prétendre que la loi interdit depuis le 1er janvier 2017 les vitres teintées auto est en fait un raccourci. En effet, chers automobilistes, soyez rassurés. Vous pouvez en toute légalité, poser un film solaire adhésif pour teinter les vitres latérales et la vitre arrière de votre voiture. Vous devez cependant veiller à respecter certaines conditions. Elles garantissent la conformité des films teintés. Ils ne doivent en aucun cas diminuer la visibilité, déformer les objets perçus et modifier leur couleur. Pour vos vitres teintées privilégiez l’achat de films solaires qui respectent ses directives. Votre sécurité et celles des autres usagers de la route en dépend.

Vitres teintées avant et pare-brise : comment respecter la loi ?

Là où le texte de loi est moins explicite c’est au sujet des vitres teintées à l’avant de votre auto, soit le pare-brise et les vitres latérales avant.
Pour le pare-brise avant, vous n’avez pas à vous interroger. Cet espace vitré doit rester transparent. Autrement dit aucune variation d’opacité n’est admise par la législation. Il n’en va pas de même pour les vitres latérales avant de votre voiture. Elles peuvent être teintées si l’indice TLV (Transmission de Lumière Visible) est au moins de 70%.

Vous pourrez donc apprécier en toute légalité les avantages des vitres teintées auto. Pour être certains d’acheter des films teintés conformes, contactez un professionnel comme https://carneo-films.com/.

Par | 2018-07-10T11:34:59+00:00 10 juillet 2018|Accessoires|0 commentaire

À propos de l'auteur :

Laisser un commentaire